Accueil > Dico des fleurs >  Azalée : Tout Savoir

Autour des fleurs

Conseils et astuces pour prendre soin de vos fleurs

Azalée : Tout Savoir

Plantation

Même si elle redoute le froid, l’azalée n’aime pas vivre en intérieur : vous pourrez replanter une azalée en pot à l’extérieur à la fin de sa floraison d’hiver, lorsque le printemps sera bien avancé pour éviter les gelés. Il vous faudra toutefois la rentrer ou la protéger d’un voile d’hivernage dès l’automne. Plus résistantes au froid, les azalées japonaises ou « azalée blanches » gardent leur feuillage toute l’année et le voile d’hivernage a tendance à l’étouffer. En cas de grand froid, paillez éventuellement le pied de la plante. 

En pot comme en pleine terre à l’extérieur, l’azalée doit être plantée dans une terre de bruyère, c’est-à-dire une terre acide – PH de 4 ou 6 - , légère et pauvre en minéraux, éventuellement enrichie d’engrais azoté et de compost de feuilles : il est plus acide que le compost ménager.

Taille

Pour un bon entretien de votre azalée en pot, vous n’aurez à tailler que pour conserver une jolie forme en boule. Au cours de la floraison, prenez soin d’enlever les fleurs et feuilles séchées et, après la floraison, vous pourrez supprimer au sécateur les branches abîmées et éventuellement redonner une forme à votre plante.

Pour qu’elle forme plus de rameaux, pincez les tiges qui s’étirent trop, au doigt ou au sécateur. Elle restera alors plus touffue, plus dense, avec une floraison moins clairsemée.

Culture

Le nom de l’azalée vient du Grec « Azaleos » qui signifie « sec » : d’aucun disent que c’est parce qu’elle se dessèche rapidement, d’autres parce qu’elle préfère les sols secs.

Le fait est, l’azalée d’intérieur préfère les sols bien drainés et redoute la sécheresse. Observez votre azalée : si la base du bois – près de la terre – est claire, c’est qu’elle manque d’eau. Le bois doit être légèrement plus sombre à sa base. Pour éviter les eaux trop calcaires, arrosez de préférence à l’eau de pluie.

Bien arrosée, votre azalée s’épanouira à la lumière, sans soleil direct si elle est installée derrière une vitre. En intérieur, l’azalée profite d’un hiver au chaud pour fleurir. Vous pourrez la sortir vers le mois d’avril, à condition que toutes les gelées soient finies : attention au froid ! Rentrez-là dès les premiers frimas pour préparer sa prochaine floraison.

Symbolique

Emblème du Népal, l’azalée est originaire d’Extrême Orient. Elle évoque en Chine la nostalgie de son foyer et elle est considérée comme symbolisant la douceur d’une maison. Au Japon, on l’offre pour faire advenir le bonheur dans le foyer.

Elle fut introduite en Angleterre aux XVIIIe et XIVe siècle, pour y devenir un incontournable des jardins victoriens. Légère, parfois fragile, elle symbolise en Occident la tempérance, la réserve. Lorsqu’on l’offre elle peut aussi être un signe de sentiments d’amour ou d’affection encore jeune, fragile ou qui peine à s’affirmer.

Questions / Réponses

Comment conserver une azalée d'intérieur après floraison ?

L’azalée d’intérieur – ou « azalée des fleuristes » est le plus souvent une espèce « forcée » pour une floraison en hiver. A cause des traitements subis pour sa commercialisation, elle est plus fragile.

Pour la conserver lors de sa période de repos, il est important de la garder au frais, dans un endroit plutôt sombre. Vous pourrez l’arroser de temps en temps et avec parcimonie.

Comment faire refleurir une azalée d'intérieur ?

Si votre azalée est restée à l’intérieur pendant l’été, vous pourrez augmenter l’arrosage alors que votre foyer se réchauffe. Placez votre plante à la lumière, sans soleil direct et veillez à maintenir l’humidité de la terre dans surplus. Vous verrez probablement des bourgeons apparaître, puis avec un peu plus de patience, de belles fleurs. Votre azalée ne sera toutefois peut-être pas aussi bien fournie qu’à sa première floraison…

Pourquoi mon azalée perd toutes ses feuilles ?

En extérieur, l’azalée à feuilles caduques perd ses feuilles en hiver, et s’il est à feuillage semi-persistant ou persistant, vous pourrez voir les feuilles tomber lors des températures les plus bases. En intérieur, une chute de feuille peut être le signe d’un changement trop brutal d’environnement. Surveillez la chaleur ambiante, veillez à arroser régulièrement et sans excès. Attention aux engrais : ils peuvent épuiser la plante si celle-ci a été trop stimulée.
Voir plus de produits