Aquarelle - Livraison fleurs depuis 1987
Accueil > Dico des fleurs >  Bonsaï : Tout Savoir

Autour des fleurs

Conseils et astuces pour prendre soin de vos fleurs

Bonsaï : Arrosage & Engrais, Entretien, Ligature & Froid, Rempotage, Variétés, Symbolique.

Arrosage & engrais

Quelle que soit leur variété, les bonsaïs sèchent plus rapidement, en raison de leur quantité moindre de terre. Arrosez sans excès dès les premiers signes de sècheresse.

A petit arbre, petites quantités d’eau : plutôt que d’arroser par grands volumes, préférez un arrosage parcimonieux mais plus fréquent, surtout si votre bonsaï vit dans un intérieur chauffé, donc plus sec. Arrosez par pluie fine ou vaporisation pour éviter que la terre humide ne s’agglomère aux racines, ce qui les ferait pourrir. 

Vous pourrez enrichir la terre de votre bonsaï dès le début du printemps, avec des engrais organiques naturels de type fumier, compost, corne broyée, guano… Réservez les engrais minéraux comme la potasse ou les engrais azotés pour une action plus franche.
Zoom feuilles de bonsaï

Entretien

Elégant et délicat, l’art de l’arbre miniature impressionne parfois. L’entretien du bonsaï reste toutefois assez simple, à condition de bien connaître les besoins propres à l’espèce de sa plante. Vous devrez également adapter vos soins aux conditions de vie du bonsaï, en intérieur ou en extérieur. 

Un bon entretien commence par une bonne exposition, lumineuse sans plein soleil derrière une vitre.

Ligature & froid

La ligature de l’arbre permet de lui donner sa forme si particulière : elle consiste à entourer d’un fil d’aluminium ou de cuivre une ou plusieurs branches pour en orienter la forme. Il s’agit ensuite d’enlever le fil dès que la branche aura pris la forme, et juste avant que la branche ne s’épaississe autour du fil.

Si les espèces d’extérieur supportent bien les températures hivernales, n’hésitez pas à protéger les pots et les racines s’il gèle. Si vous adoptez un bonsaï d’intérieur, gardez-le au chaud pendant l’hiver et offrez-lui une saison estivale en extérieur : les bonsaïs ne sont pas faits pour vivre toute l’année en intérieur !
petit bonsaï en pot céramique

Rempotage

Le principe du bonsaï est de ne pas trop grandir, mais il est possible qu’à force de patience et de bons soins, votre bonsaï finisse par être à l’étroit dans son pot.La fréquence de rempotage différera selon les espèces, mais plus votre plante est âgée, moins elle aura besoin d’être rempotée.

Préparez un mélange de terreau organique fin, de substrat Akadama à l’argile : votre terre doit être légère et ne jamais retenir l’eau. Installez un lit de gravier au fond de votre pot pour bien drainer le surplus d’eau.

Raccourcissez ensuite les racines les plus longues et nettoyez les racines abimées avant d’installer votre bonzaï dans son nouveau pot, plus grand.

Variétés

On distingue les bonsaïs d’intérieur des bonsaïs d’extérieur : les bonsaïs dit d’intérieur sont en fait des espèces tropicales et subtropicales qui survivent mal aux climats tempérés, et se gardent donc à l’intérieur les mois les plus froids.

Parmi les espèces d’ « intérieur » se trouvent le ficus, le camélia du Japon, l’orme de Chine…

L’érable du Japon, le genévrier, le pin ou encore l’olivier sont quant à elles des espèces de bonsaïs d’extérieur, plus robustes.

Symbolique

Emblème du Népal, l’azalée est originaire d’Extrême Orient. Elle évoque en Chine la nostalgie de son foyer et elle est considérée comme symbolisant la douceur d’une maison. Au Japon, on l’offre pour faire advenir le bonheur dans le foyer.

Elle fut introduite en Angleterre aux XVIIIe et XIVe siècle, pour y devenir un incontournable des jardins victoriens. Légère, parfois fragile, elle symbolise en Occident la tempérance, la réserve. Lorsqu’on l’offre elle peut aussi être un signe de sentiments d’amour ou d’affection encore jeune, fragile ou qui peine à s’affirmer.

Questions / Réponses

Quel bonzaï pour l’intérieur ?


Le bonsaï ficus compte parmi les espèces les plus faciles à cultiver en intérieur. Le poivrier du Japon fleuri au printemps, comme le Carmona. Le buis se prête particulièrement à l’art de la taille. Azalée, abricotier, érable ou même pommier… vous pourrez trouver de nombreuses espèces à cultiver en intérieur pour obtenir un effet spectaculaire.

Comment soigner un bonzaï qui perd ses feuilles ?


Tout dépend de l’origine du problème. Peut-être que votre arbre est à feuilles caduc, et que, si c’est l’automne, c’est là son cycle naturel. S’il perd toutes ses feuilles dès son arrivée, c’est probablement dû au changement d’environnement : apportez-lui les soins selon son espèce, il refera de nouvelles feuilles. Attention aussi à une température et à une sécheresse trop élevée, qui peut favoriser la chute des feuilles. Si avant de tomber, les feuilles noircissent aux extrémités, c’est peut-être le signe d’un excès d’eau, ou d’une stagnation.

Quelle est la signification du bonzaï ?


Les bonsaïs – littéralement « arbre planté en pot » - symbolisent l’harmonie et la paix. Ils représentent aussi le cycle harmonieux entre les hommes et la nature, ainsi qu’entre les éléments.

Notre sélection des fleurs